HERITAGE des ECHECS FRANCAIS

 

L'Echiquier de Paris (septembre-octobre 1953) p.155

 

Accueil
Arnous de Riviere
Aurbach
Baratz
Barbier
Barthelemy
Berman
Bernstein
Betbeder
Bienstock
Billecard
Biscay
Blum
Boncourt
Budowski
Burstein
Castillo
Chamier
Chamouillet
Chauvet
Clerc
Cukierman
D'André
De Barneville
Delaire
Deschapelles
Desloges
Desprès
De Villeneuve Esclapon
Devinck
Duchamp
Duclos
Gavarry
Gestesi
Goetz
Golbérine
Grévy
Halberstadt
Journoud
Kesten
Lamare
Laroche Bayonne
Laroche Docteur
Lazard Fred
Lazard Gus
Legall de Kermeur
Legrain
Lequesne
Maczuski
Michel
Mouret
Mouterde
Pape
Polikier
Pradignat
Ratner
Rinck
Rousseau
Seneca
Silbert
Sittenfeld
Suren
Taubenhaus
Tauber
Vertadier
Vincent
Znosko Borovsky

 

 

KESTEN [KESTENBAUM] S.[Salomon]

18/07/1888 (Varsovie - Pologne) - 30/06/1953 (Paris)

Il est né Salomon Kestenbaum en Pologne et a été naturalisé français en mai 1940. Certaines sources le prénomment Stefan mais je n'ai jamais rencontré un écrit de sa part avec ce prénom. Il signait tous ses articles, ses commentaires de parties, par un S. Kesten.

Ses nécrologies dans L'Echiquier de Paris et dans le Bulletin de la Fédération Française des Echecs, indiquent qu'il était un praticien de valeur mais qu'il s'était surtout consacré au professorat et à la propagande des échecs.

Il fut professeur au café de la Régence et au luxueux club privé de "L'Automobile Club de France". Il fut un ardent propagandiste par ses chroniques et ses démonstrations en simultanée.

Il créa la première rubrique d'échecs dans un quotidien français après la seconde guerre mondiale dans le journal Combat. La première chronique est parue dans le numéro daté du 30 juin et 1er juillet 1946 et il céda la place en mai 1950 à Roland Lecomte après environ 200 chroniques. Il se retira en mai 1950 pour créer deux autres chroniques dans L'Observateur et dans Franc-Tireur.

Je note que dans une chronique d’août 1946 dans Combat il donne 2 parties : une partie Kesten-Dr. Schenk jouée à Hastings le 3 janvier 1946 (commentée par Znosko Borovsky) et une partie Parr-Broadbent Nottingham 1946.

Les deux parties sont présentées comme des « début Kesten ».

La première commence par 1.d4 d5 2.é3 Cf6 3.Fd3 g6 4.Cd2 Fg7 5.ç3 0-0 6. Dé2 Té8 7.f4 ç5 etc.

La seconde par 1.d4 Cf6 2.é3 d5 3.Fd3 ç5 4.ç3 Cbd7 5.f4 g6 6.Cd2 Fg7 etc.

 

Il défendait les couleurs du club de Caïssa en coupe de France et lors du championnat de Paris inter-cercles.

Il représenta la France aux olympiades de Dubrovnik en 1950, en réalisant une performance très modeste au 4ème échiquier. Il participa également aux matchs France-Belgique 1948 et Belgique-France 1949.

 

 

 

 

Sources:

- L'Echiquier de Paris - Article nécrologique (juillet-août 1953) p.122

- Bulletin de la Fédération Française des Echecs - Article nécrologique (1er juillet 1953) p.16

- L’Histoire Authentique d’Inédits Sortis de l’Oubli - Roland Lecomte (2008) p.6-7

- Chess Notes - Edward Winter - CN 8186 & 8196

 

Accueil