HERITAGE des ECHECS FRANCAIS

 

           

            Supplément à L'Echiquier (novembre 1925)              L'Echiquier de Paris (mars-avril 1952) p.42   

                                        

Accueil
Arnous de Riviere
Aurbach
Baratz
Barbier
Barthelemy
Berman
Bernstein
Betbeder
Bienstock
Billecard
Biscay
Blum
Boncourt
Budowski
Burstein
Castillo
Chamier
Chamouillet
Chauvet
Clerc
Cukierman
D'André
De Barneville
Delaire
Deschapelles
Desloges
Desprès
De Villeneuve Esclapon
Devinck
Duchamp
Duclos
Gavarry
Gestesi
Goetz
Golbérine
Grévy
Halberstadt
Journoud
Kesten
Lamare
Laroche Bayonne
Laroche Docteur
Lazard Fred
Lazard Gus
Legall de Kermeur
Legrain
Lequesne
Maczuski
Michel
Mouret
Mouterde
Pape
Polikier
Pradignat
Ratner
Rinck
Rousseau
Seneca
Silbert
Sittenfeld
Suren
Taubenhaus
Tauber
Vertadier
Vincent
Znosko Borovsky

 

 

RINCK Henri

10/01/1870 (Lyon) - 17/02/1952 (Badalona - Espagne)

Sa carrière échiquéenne, démarre à Lyon, puis il remporte plusieurs prix dans les tournois par correspondance de La Stratégie.

C'est dans le domaine de l'étude qu'il obtient une notoriété mondiale. Pendant de longues années, il sera considéré comme l'un des meilleurs compositeurs au monde, collectionnant tous les honneurs.

Il publie régulièrement des anthologies de ses compostions : 150 Fins de parties (1909 puis une 2ème édition en 1913), 300 Fins de parties (1919 - 3ème édition de 150 Fins de parties), 700 Fins de parties (1927 - 4ème édition de 150 Fins de parties), et enfin 1414 Fins de parties (daté de 1950 et publié en 1952 - 5ème édition de 150 Fins de parties)

L'œuvre finale de Rinck, datée de 1950 et finalement publié en 1952 quelques jours avant sa mort. Le livre fut à sa demande enterré à ses côtés !

 

-------------------------------

 

Brillant étudiant en chimie à Lyon et à Munich, il fait breveter un procédé d'épuration des huiles végétales. Il le fait appliquer dans plusieurs raffineries d'huile d'olives et s'installe en Espagne à cet effet en 1900. Il passera une bonne partie de sa vie à Barcelone. Il est expulsé et spolié de son entreprise au moment de la guerre civile en Espagne, mais pourra y revenir pour retrouver ses biens quelques années plus tard.

L'Action Française (3 juillet 1939)

Il décède en Espagne en 1952, non pas le 26 février comme l'indique toutes les encyclopédies, mais le 17 selon le certificat de décès en possession d'un de ses descendants.

 

-------------------------------

 

Voici une œuvre caractéristique de son style. (Choisie par Alain Pallier)

Deutsche Schachzeitung 1903

Les Blancs jouent et gagnent

(Solution sur cette page)

 

-------------------------------

 

En complément de cette notice biographique, un extrait de la chronique d'André Chéron dans le journal Le Temps du 13 juillet 1930. Il avait une grande admiration pour Rinck et le surnomme dans sa chronique "Le Victor Hugo" des échecs.

 

Sources encyclopédiques:

- Chess Personalia - Jeremy Gaige (1987) p.355

- Dictionnaire des Echecs - François Le Lionnais et Ernst Maget (1974) p.332

- The Oxford Companion to Chess - David Hooper et Kenneth Whyld (1992) p.341

- Le Guide des Echecs - Nicolas Giffard et Alain Biénabe (1993) p.1363

Autres sources:

- Les Cahiers de l'Echiquier Français - Gaston Legrain (1927) 11èmes Cahiers p332 / Comportant des hommages de Reti, Blumich, Renaud, Chéron ...

- L'Echiquier de Paris - Article nécrologique et hommage de Vitaly Halberstadt (mars-avril 1952) p.42

- Le Courrier des Echecs - Gaston Balbo (février 1979) p.69

- EG - Les souvenirs du joueur et chroniqueur espagnol Ramon Rey Ardid, ami de Rinck (juillet 1982) n°69 p.62

- EG - Un article de Roland Lecomte avec des détails sur l'édition de son dernier livre (mai 1992) n°102-2 p.945

- Europe Echecs - Alain Pallier (avril, mai, juin 1996)

 

Accueil | Etude Rinck