HERITAGE des ECHECS FRANCAIS

                        

    

Le très célèbre tableau réalisé en 1843 par Jean Henri Marlet

à l'occasion du match Saint Amant-Staunton.

Extrait du tableau de Jean Henri Marlet où figure un des Laroche ... mais lequel ?

                             

Accueil
Arnous de Riviere
Aurbach
Baratz
Barbier
Barthelemy
Berman
Bernstein
Betbeder
Bienstock
Billecard
Biscay
Blum
Boncourt
Budowski
Burstein
Castillo
Chamier
Chamouillet
Chauvet
Clerc
Cukierman
D'André
De Barneville
Delaire
Deschapelles
Desloges
Desprès
De Villeneuve Esclapon
Devinck
Duchamp
Duclos
Gavarry
Gestesi
Goetz
Golbérine
Grévy
Halberstadt
Journoud
Kesten
Lamare
Laroche Bayonne
Laroche Docteur
Lazard Fred
Lazard Gus
Legall de Kermeur
Legrain
Lequesne
Maczuski
Michel
Mouret
Mouterde
Pape
Polikier
Pradignat
Ratner
Rinck
Rousseau
Seneca
Silbert
Sittenfeld
Suren
Taubenhaus
Tauber
Vertadier
Vincent
Znosko Borovsky

 

 

" Docteur" LAROCHE (Pierre François ?)

14/09/1793 (Montagney)  - 30/06/1850 (Villevaudé) ??

Lors du 19ème siècle, pratiquement toute la vie échiquéenne française se concentre autour du café de la Régence. Au début de ce siècle deux joueurs nommés Laroche se distinguent à la Régence ce qui ne facilite pas les recherches. Les revues de l'époque: Le Palamède, La Régence, La Nouvelle Régence, Le Sphinx, ne les différencient pas par leur prénoms, elles ont pris l'habitude de les appeler l'un "Laroche de Bayonne" et l'autre "Le Docteur Laroche". Les deux sont de bons joueurs, plus particulièrement Laroche de Bayonne qui sera considéré comme un des meilleurs joueurs français pendant une courte période.

Le recoupement des informations données dans les revues de l'époque avec des données généalogiques récemment mise en ligne permettent de mieux connaître ces joueurs.

On connait beaucoup moins de choses sur le Dr Laroche que sur Laroche de Bayonne. Il figure sur différentes listes de membres du Cercle des Echecs de Paris, mais on connait peu d'exemple de son jeu. L'essentiel de ce que l'on sait de lui provient de l'article nécrologique que lui consacre La Régence d'août 1850 (1):

On relève donc que Laroche était un ancien chirurgien de l'armée, décoré de la légion d'honneur, qu'il était retraité près de Paris et qu'il est décédé le 6 juillet 1850. Une recherche sur le site internet de la Légion d'Honneur (2) nous indique que plus d'une centaine de personnes nommés Laroche ont reçu cette décoration. En fouillant sur les dossiers maintenant en ligne, on constate que très peu sont médecins ou chirurgiens. En croisant les quelques candidats possibles avec les données de sites généalogiques on parvient à la conclusion que notre Docteur Laroche est très probablement Pierre François Laroche.

Pierre François était chirurgien principal des armées (à Lyon), il a été nommé Chevalier de la légion d'honneur en 1833, il a pris sa retraite en 1843. Son acte de décès est accessible sur les archives en ligne de l'état civil du département de la Seine et Marne (3), il est décédé dans le petit village de Villevaudé à une quarantaine de km de Paris. La date de son décès est le 30 juin 1850 et non pas le 6 juillet comme l'indique l'article de La Régence.

Cette légère divergence dans la date de décès est la seule incertitude qui plane sur l'identité du Dr Laroche, mais la concordance de tous les autres éléments nous amène à conclure qu'il s'agit bien de la bonne personne.

 

Sources:

(1) La Régence - (août 1850) p.225

(2) Léonore - Le Fonds de la Légion d'Honneur aux Archives Nationales

(3) Archives en ligne de l'état civil du département de la Seine et Marne

 

© Dominique Thimognier (Reproduction interdite sans autorisation)

Accueil