HERITAGE des ECHECS FRANCAIS

 

Source: Les Echecs Modernes  (1914)

 

Accueil
Arnous de Riviere
Aurbach
Baratz
Barbier
Barthelemy
Berman
Bernstein
Betbeder
Bienstock
Billecard
Biscay
Blum
Boncourt
Budowski
Burstein
Castillo
Chamier
Chamouillet
Chauvet
Clerc
Cukierman
D'André
De Barneville
Delaire
Deschapelles
Desloges
Desprès
De Villeneuve Esclapon
Devinck
Duchamp
Duclos
Gavarry
Gestesi
Goetz
Golbérine
Grévy
Halberstadt
Journoud
Kesten
Lamare
Laroche Bayonne
Laroche Docteur
Lazard Fred
Lazard Gus
Legall de Kermeur
Legrain
Lequesne
Maczuski
Michel
Mouret
Mouterde
Pape
Polikier
Pradignat
Ratner
Rinck
Rousseau
Seneca
Silbert
Sittenfeld
Suren
Taubenhaus
Tauber
Vertadier
Vincent
Znosko Borovsky

 

 

DELAIRE Henri

16/08/1860 (en Picardie ?) - 27/09/1941 (Paris)

Un personnage très important dans l'histoire des échecs français. Il fut le premier président et en quelque sorte le fondateur de la Fédération Française des Echecs en 1921.

Auparavant, il fut également le fondateur d'un très grand club parisien: le "Cercle Magenta" en 1889, qui allait devenir le "Cercle Philidor" en 1895.

Delaire (à gauche) apparaît dans un article consacré au cercle Philidor.

Source: Le Monde Moderne (janvier-juin 1902) p.667

Le cliché source de cet article.

En 1903, il organise à Arcachon et participe au premier championnat de France des amateurs.

Sa grande œuvre restera la direction de la grande revue française La Stratégie de 1908 jusqu'à la fin de sa parution en août 1940, à cause de la guerre. Il considérait la rédaction de La Stratégie comme un véritable "sacerdoce". Il y dépensa beaucoup de son argent personnel, car la revue était souvent déficitaire. Il possédait également une boutique consacrée aux échecs, rue des Pyramides à Paris.

Il est décédé pendant la seconde guerre mondiale et malgré les restrictions de papier, la FFE lui rendit un bel hommage en insérant une nécrologie sur papier glacé dans sa Communication d'avril 1942:

Il fut joueur, problémiste, et auteur : Le Traité - Manuel des Echecs (1911); Les Echecs Modernes (deux tomes 1914 et 1924), ce dernier ouvrage parut aussi sous formes de fascicules entre 1914 et 1925.

                                 

                                       Les Echecs Modernes  (1914)                curiosité : la version espagnole du Traité-Manuel

Sources:

- Chess Personalia - Jeremy Gaige (1987) p.88 (qui, c'est assez rare pour le souligner, se trompe sur ses dates et lieux de naissance et décès)

- Dictionnaire des Echecs - François Le Lionnais et Ernst Maget (1974) p.107

- Communication de la FFE - encart nécrologique (avril 1942)

 

Accueil