Arcachon 1903 - championnat de France officieux

1er championnat de France des amateurs

 
Accueil
Paris 1880
Paris 1881
Paris 1883
Arcachon 1903
Lyon 1914
Paris 1923
Strasbourg 1924
Nice 1925
Biarritz 1926
Chamonix 1927
Marseille 1928
St Claude 1929
Rouen 1930
Lille 1931
La Baule 1932
Sarreguemines 1933
Paris 1934
St Alban 1935
Paris 1936
Toulouse 1937
Nice 1938
1939 - non disputé
Nice 1940
Paris 1941
Paris 1942
Pau 1943
1944 - non disputé
Roubaix 1945
Bordeaux 1946
Rouen 1947
Paris 1948
Besançon 1949
Aix en Provence 1950
Vichy 1951
Charleville 1952
Paris 1953
Marseille 1954
Toulouse 1955
Vittel 1956
Bordeaux 1957
Le Touquet 1958
Reims 1959
1960 - non disputé
Paris 1961
Paris 1962
Paris 1963
Montpellier 1964
Dunkerque 1965
Grenoble 1966
Dieppe 1967
Charbonnières 1968
Pau 1969
Mulhouse 1970
Mérignac 1971
Rosny sous Bois 1972
Vittel 1973
Chambery 1974
Dijon 1975
St Jean de Monts 1976
Le Touquet 1977
Castelnaudary 1978
Courchevel 1979
Puteaux 1980
Vitrolles 1981
Schiltigheim 1982
Belfort 1983
Alès 1984
Clermont-Ferrand 1985
Epinal 1986
Rouen 1987
Val Thorens 1988
Epinal 1989
Angers 1990
Montpellier 1991
Strasbourg 1992
Nantes 1993
Chambery 1994
Toulouse 1995
Auxerre 1996
Narbonne 1997
Meribel 1998
Val d'Isère 2002
Aix les Bains 2007
Pau 2008
Nîmes 2009
Belfort 2010
Caen 2011
Notices biographiques
Parties Commentées

 

 

    1 2 3 4 5 6 7 8 score
1 Silbert,Adolphe
&;
0 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 13
2 Delaire,Henri 1 0
&;
1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 13
3 De Rauglaudre,Gabriel 0 0 0 0
&;
1 0 1 1 1 1 1 1 1 1 9
4 Callame 0 0 0 0 0 1
&;
1 1 1 ½ 1 1 1 1 8,5
5 Cohn 0 0 0 0 0 0 0 0
&;
1 1 1 1 1 1 6
6 Duphil 0 0 0 0 0 0 0 ½ 0 0
&;
0 1 1 1 3,5
7 Lalanne 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 1 0
&;
0 1 2
8 Brianne 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 1 0
&;
1

 

Dates 10 au 16 août
Lieu de jeu Château Deganne - Casino de la plage
Club organisateur  
Président comité Bourdier
Arbitre Delaire,Henri
Prix de beauté  
Sources examinées La Stratégie septembre 1903 / Presse locale: L'Avenir d'Arcachon, Le Journal d'Arcachon

Ce premier "championnat de France des amateurs" est le véritable ancêtre du championnat de France. Il a été totalement oublié de tous les palmarès, contrairement au "deuxième championnat de France des amateurs" disputé à Lyon en 1914, qui lui figure bizarrement dans toutes les encyclopédies.

Il a été organisé à l'initiative d'Henri Delaire, président du cercle Philidor de Paris, futur rédacteur en chef de la revue La Stratégie et futur premier président de la Fédération Française des échecs en 1921. Dans son reportage La Stratégie espère que beaucoup d'autres championnats suivront et que Paris organisera le prochain, l'année suivante. En fait il faudra 11 ans pour voir un second championnat de France des amateurs et 20 ans pour voir le premier "vrai" championnat de France après la création de la FFE.

Ce tournoi était destiné aux amateurs, et une invitation fut envoyée à tous les meilleurs joueurs français, très peu répondirent, on dû même retarder le début du tournoi et le raccourcir en jouant deux parties par jour. Une protestation contre la participation de Silbert fut émise, car il avait participé auparavant à un tournoi de maîtres au café de la Régence. Mais son résultat avait été très mauvais et de plus, il était violoniste de profession, il fut donc autorisé à concourir.

Le titre se joua entre Silbert et Delaire. Il s'adjugèrent le premier prix ex aequo avec 13 points sur 14, chacun des vainqueurs ayant perdu une partie contre son concurrent.

Un match de départage fut organisé. Le premier gagnant deux parties serait champion. Adolphe Silbert gagna la première et la troisième partie, il fut donc déclaré premier champion de France des amateurs.

 

Le compte-rendu du tournoi dans le journal local L'Avenir d'Arcachon (23-08-1903)