Vittel 1973 - 48ème championnat de France

 

Accueil
Paris 1880
Paris 1881
Paris 1883
Arcachon 1903
Lyon 1914
Paris 1923
Strasbourg 1924
Nice 1925
Biarritz 1926
Chamonix 1927
Marseille 1928
St Claude 1929
Rouen 1930
Lille 1931
La Baule 1932
Sarreguemines 1933
Paris 1934
St Alban 1935
Paris 1936
Toulouse 1937
Nice 1938
1939 - non disputé
Nice 1940
Paris 1941
Paris 1942
Pau 1943
1944 - non disputé
Roubaix 1945
Bordeaux 1946
Rouen 1947
Paris 1948
Besançon 1949
Aix en Provence 1950
Vichy 1951
Charleville 1952
Paris 1953
Marseille 1954
Toulouse 1955
Vittel 1956
Bordeaux 1957
Le Touquet 1958
Reims 1959
1960 - non disputé
Paris 1961
Paris 1962
Paris 1963
Montpellier 1964
Dunkerque 1965
Grenoble 1966
Dieppe 1967
Charbonnières 1968
Pau 1969
Mulhouse 1970
Mérignac 1971
Rosny sous Bois 1972
Vittel 1973
Chambery 1974
Dijon 1975
St Jean de Monts 1976
Le Touquet 1977
Castelnaudary 1978
Courchevel 1979
Puteaux 1980
Vitrolles 1981
Schiltigheim 1982
Belfort 1983
Alès 1984
Clermont-Ferrand 1985
Epinal 1986
Rouen 1987
Val Thorens 1988
Epinal 1989
Angers 1990
Montpellier 1991
Strasbourg 1992
Nantes 1993
Chambery 1994
Toulouse 1995
Auxerre 1996
Narbonne 1997
Meribel 1998
Val d'Isère 2002
Aix les Bains 2007
Pau 2008
Nîmes 2009
Belfort 2010
Caen 2011
Notices biographiques
Parties Commentées

 

    1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 score
1 Benoit,Michel
&;
½ ½ 0 1 1     ½ 1   1 1   1           1       8,5
2 Bessenay,Maurice ½
&;
½ 1 ½ ½     1 1 ½     ½ 1       1           8
3 Noradounguian,Georges ½ ½
&;
½ 0 0 1   1   ½ 1 ½   1                   6,5
4 Preissmann,Emmanuel 1 0 ½
&;
  ½ 1 ½ 1   ½   ½       0           1   6,5
5 Michalet,Guy 0 ½ 1  
&;
      1 0 1 ½     0 ½   1           1 6,5
6 Giffard,Nicolas 0 ½ 1 ½  
&;
      0         ½ 1 0       1   1 1 6,5
7 Letzelter,Jean Claude     0 0    
&;
  0   ½ ½   ½ 1   1 1   1     1   6,5
8 Seret,Jean Luc       ½      
&;
        1 0 0 1 1     1 ½ 0 1 ½ 6,5
9 Boutteville,César ½ 0 0 0 0   1  
&;
      ½ 1 1   1         1     6
10 Derreumaux,Patrick 0 0     1 1      
&;
    ½ ½ ½ ½   1 ½     ½     6
11 Meinsohn,Francis   ½ ½ ½ 0   ½      
&;
0         1 0 1   1 1     6
12 Dussol,Pierre 0   0   ½   ½       1
&;
  1 0 ½   ½         1 1F 6
13 Meinsohn,Pierre 0   ½ ½       0 ½ ½    
&;
1   ½   1 0   1       5,5
14 Roos,Michel   ½         ½ 1 0 ½   0 0
&;
  1       ½ ½ 1     5,5
15 Vincent,Patrick 0 0 0   1 ½ 0 1 0 ½   1    
&;
        1         5
16 Weill,Roland         ½ 0   0   ½   ½ ½ 0  
&;
1 ½ ½         1F 5
17 Monnard,Laurent       1   1 0 0 0   0         0
&;
½ ½ ½   1     4,5
18 Zinser,Sylvain         0   0     0 1 ½ 0     ½ ½
&;
  ½     ½ 1F 4,5
19 Ferry,Roger   0               ½ 0   1     ½ ½  
&;
½ 0 0 ½ 1F 4,5
20 Bergarser,Volf             0 0           ½ 0   ½ ½ ½
&;
½ ½ ½ 1F 4,5
21 Ducic,Bogdan 0         0   ½     0   0 ½         1 ½
&;
½ ½ ½ 4
22 Duchon,Didier               1 0 ½ 0     0     0   1 ½ ½
&;
0 ½ 4
23 Huguet,Bernard       0   0 0 0       0           ½ ½ ½ ½ 1
&;
½ 3,5
24 Mazzoni,Guy         0 0   ½       0f       0f   0f 0f 0f ½ ½ ½
&;
2

(Forfait de Guy Mazzoni lors des 5 dernières rondes)

(départage au Buchholz Médian)

Dates 18 au 29 août
Lieu de jeu  
Club organisateur  
Président comité Bessler,Alex ?
Arbitre Weiss & Risacher
Prix de beauté Letzelter-Noradounguian
Sources examinées Europe Echecs septembre-octobre 1973

Ce national fut assez remarquable pour plusieurs raisons. Tout d'abord il pulvérisait le record de participants de l'époque avec 246 joueurs qui prirent part aux différents tournois.

Ensuite il fut doté de deux prix exceptionnels: un vase de Sèvres offert par le président Georges Pompidou pour le vainqueur, reprenant ainsi la vieille tradition instaurée par Jules Grévy, mais aussi un bloc de cristal décoré de 11 kg offert par le premier ministre Pierre Messmer pour le prix de beauté. Il fut gagné par Georges Noradounguian pour une victoire avec les Noirs contre Letzelter dans un très romantique gambit Steinitz. Les plus hautes autorités de l'état saluant ainsi le redressement des échecs en France, peu de temps avant l'organisation des olympiades à Nice en 1974.

La récompense pour le prix de beauté offerte par le 1er ministre. (photo Europe Echecs décembre 1974)

Enfin le championnat fut marqué par l'avènement d'une jeune génération de joueurs prometteurs. Dans le National Benoit et Bessenay se détachèrent rapidement, Michel Benoit emporta le titre à 24 ans avec un très beau score de 8,5 sur 11. L'arrivée de nombreux jeunes fut confirmée par les victoires de Louis Roos (15 ans) en Accession et de Chely Abravanel (17 ans) dans l'Open.

Michel Benoit pendant le tournoi. (photo Europe Echecs septembre-octobre 1973 p211)

Tournoi d'accession (24 joueurs - système suisse):

 

    score
1 Roos,Louis 8
2 Maury,Claude 8
3 Kappler,Jean Marc 7,5

(départage au Buchholz Médian)

(résultats complets dans Europe Echecs sept-oct 1973 p211)

Tournoi open Fédéral (198 joueurs - système suisse):

 

    score
1 Abravanel,Chely 553,5
2 Lesage,Raymond 549
3 Michel,Guy 531,25

(classement au Buchholz Médian)

(résultats complets dans Europe Echecs sept-oct 1973 p211)