Toulouse 1937 - 15ème championnat de France

 

Accueil
Paris 1880
Paris 1881
Paris 1883
Arcachon 1903
Lyon 1914
Paris 1923
Strasbourg 1924
Nice 1925
Biarritz 1926
Chamonix 1927
Marseille 1928
St Claude 1929
Rouen 1930
Lille 1931
La Baule 1932
Sarreguemines 1933
Paris 1934
St Alban 1935
Paris 1936
Toulouse 1937
Nice 1938
1939 - non disputé
Nice 1940
Paris 1941
Paris 1942
Pau 1943
1944 - non disputé
Roubaix 1945
Bordeaux 1946
Rouen 1947
Paris 1948
Besançon 1949
Aix en Provence 1950
Vichy 1951
Charleville 1952
Paris 1953
Marseille 1954
Toulouse 1955
Vittel 1956
Bordeaux 1957
Le Touquet 1958
Reims 1959
1960 - non disputé
Paris 1961
Paris 1962
Paris 1963
Montpellier 1964
Dunkerque 1965
Grenoble 1966
Dieppe 1967
Charbonnières 1968
Pau 1969
Mulhouse 1970
Mérignac 1971
Rosny sous Bois 1972
Vittel 1973
Chambery 1974
Dijon 1975
St Jean de Monts 1976
Le Touquet 1977
Castelnaudary 1978
Courchevel 1979
Puteaux 1980
Vitrolles 1981
Schiltigheim 1982
Belfort 1983
Alès 1984
Clermont-Ferrand 1985
Epinal 1986
Rouen 1987
Val Thorens 1988
Epinal 1989
Angers 1990
Montpellier 1991
Strasbourg 1992
Nantes 1993
Chambery 1994
Toulouse 1995
Auxerre 1996
Narbonne 1997
Meribel 1998
Val d'Isère 2002
Aix les Bains 2007
Pau 2008
Nîmes 2009
Belfort 2010
Caen 2011
Notices biographiques
Parties Commentées

 

 

 
    1 2 3 4 5 6 7 8 score
1 Gromer,Aristide
&;
½ ½ 1 ½ 1 1 1 5,5
2 Gibaud,Aimé ½
&;
0 1 1 1 1 1 5,5
3 Kahn,Victor ½ 1
&;
½ ½ ½ ½ ½ 4
4 Baulier,Aimé 0 0 ½
&;
½ 0 1 1 3
5 Anglarès,Edouard ½ 0 ½ ½
&;
½ ½ 0 2,5
6 Rometti,Nicola Barbatto 0 0 ½ 1 ½
&;
½ 0 2,5
7-8 Bergraser,Volf 0 0 ½ 0 ½ ½
&;
1 2,5
- Reyss,Henri 0 0 ½ 0 1 1 0
&;
2,5

(départage au Sonneborn-Berger)

Dates 3 au 12 septembre
Lieu de jeu Salle des fêtes du Parc Municipal des Sports sauf ronde du 5 septembre au Grand Hôtel
Club organisateur Echiquier Toulousain
Président comité Boué,J
Arbitre Dufer,Ernest
Prix de beauté  
Sources examinées Bulletin de FFE octobre 1937 / L'Echiquier 1937 / Chroniques de Le Temps, L'Action Française, L'Express du Midi, Journal de Rouen /

Le tournoi est organisé par l'Echiquier Toulousain et l'on peut en suivre tous les détails par l'intermédiaire de L'Express du Midi, le journal local. L'organisation est ambitieuse. C'est ainsi que l'on apprend qu'en plus des tournois traditionnels: National, Majeur, Mineur, pour la première fois on prévoit un championnat de France junior, un championnat de France des étrangers et le championnat de France féminin.  Le championnat junior et le championnat féminin auront bien lieu mais avec un nombre très faible d'engagés. Le championnat des étrangers résidant en France n'aura pas lieu faute de combattants, pourtant Eugène Znosko Borovsky avait annoncé sa participation. Cette nouveauté n'apparaîtra au programme du championnat de France que l'année suivante à Nice.

Les parties ont lieu tous les jours de 14h à 19h, la cadence est de 45 coups en deux heures et demie. Les résultats sont annoncés chaque soir à la radio sur les postes "Toulouse-Pyrénnées" et "Radio-Toulouse", ce qui constitue une grande nouveauté. Les participants ne craignent pas la fatigue: des conférences de Victor Kahn, Aristide Gromer, François Le Lionnais et Charles Pelle (sur l'art du problème), sont organisées le soir à la faculté des Lettres. Victor Kahn jouera même en simultanée contre 22 personnes, le 9 septembre jusqu'à minuit au café le Cristal Palace (+ 16 = 5 -1 contre Mme Angles d'Auriac la future championne de France).

Le Dr Boué, cheville ouvrière du tournoi. L'Express du Midi (4 septembre 1937)

L'Express du Midi cherche à convaincre ses lecteurs que les échecs ne sont pas une activité réservée aux vieillards impotents. Il présente plusieurs concurrents, afin de montrer qu'ils sont jeunes, qu'ils sont sportifs et ont d'autres activités que les échecs. Rometti traverse Nice à la nage, Reyss est un champion d'aviron qui a régaté contre les anglais, quant à Aimé Baulier, à 24 ans il est agrégé de grammaire !

Aimé Baulier. L'Express du Midi (5 septembre 1937)

Chaque jour le quotidien local assure la couverture du tournoi. Le 7 septembre, c'est Gaston Legrain le célèbre chroniqueur de L'Action Française qui donne son sentiment sur le tournoi de manière humoristique. Il participe au tournoi Majeur.

Dans le National, Kahn, Gromer et Gibaud vont rapidement se détacher. Gromer va l'emporter devant Gibaud par application du départage au Sonneborn-Berger. Les deux joueurs se partagent le premier prix de 700 Francs.

Un des duels au sommet du championnat : la partie Gibaud-Gromer, sous l'œil des toulousains Spacenkopf (second du tournoi majeur) et Dufer (arbitre).

L'Express du Midi (8 septembre 1937)

Croquis de Gromer.

L'Express du Midi (8 septembre 1937)

Les différents tournois annexes :

Tournoi majeur (10 joueurs - toutes rondes) :

 

    score
1 Sapin,Henri 6,5
2 Spacenkopf,Jacques 6,5

résultats complets : Bulletin de FFE (octobre 1937)

Tournoi mineur (15 joueurs - finale après groupes éliminatoires) :

 

    score
1 Pelle,Charles 5

résultats complets : Bulletin de FFE (octobre 1937)

Tournoi junior (5 joueurs - double ronde) :

 

    score
1 Mallet,Yves 8

Tournoi féminin (3 joueuses - double ronde):

 

Voir page sur ce championnat