HERITAGE des ECHECS FRANCAIS

Baratz au tournoi international de Paris 1929 (supplément à L'Echiquier août 1929)

 

Accueil
Arnous de Riviere
Aurbach
Baratz
Barbier
Barthelemy
Berman
Bernstein
Betbeder
Bienstock
Billecard
Biscay
Blum
Boncourt
Budowski
Burstein
Castillo
Chamier
Chamouillet
Chauvet
Clerc
Cukierman
D'André
De Barneville
Delaire
Deschapelles
Desloges
Desprès
De Villeneuve Esclapon
Devinck
Duchamp
Duclos
Gavarry
Gestesi
Goetz
Golbérine
Grévy
Halberstadt
Journoud
Kesten
Lamare
Laroche Bayonne
Laroche Docteur
Lazard Fred
Lazard Gus
Legall de Kermeur
Legrain
Lequesne
Maczuski
Michel
Mouret
Mouterde
Pape
Polikier
Pradignat
Ratner
Rinck
Rousseau
Seneca
Silbert
Sittenfeld
Suren
Taubenhaus
Tauber
Vertadier
Vincent
Znosko Borovsky

 

 

BARATZ Abraham

14/09/1895 (Birnovo) - ??/??/1975 (Paris)

Joueur d'origine roumaine qui s'est installé en France en 1924.

Sa carrière sera entravée par sa passion pour la sculpture, il est venu en France pour étudier son art et il s'y adonnera toute sa vie dans un atelier de Montmartre.

Baratz sculpteur. Source: L'Echiquier de Paris (janvier-février 1952).

Tartakower sur les activités de sculpteur de Baratz. Chess Review (mars 1953) p.74

C'est lui qui a réalisé la sculpture au dessus de la tombe du champion du monde Alexandre Alekhine au cimetière du Montparnasse, érigée le 25 mars 1956. En 2001 suite à une tempête et la chute d'un arbre, la pierre tombale a été détruite, elle a ensuite été restaurée en s'inspirant très largement du monument initial, pour être à nouveau posée en 2004.

On peut également admirer ses talents artistiques dans la revue L'Echiquier de Paris pendant les années cinquante, où il publia de nombreuses caricatures de joueurs d'échecs.

        

Bernstein et Tartakower dans L'Echiquier  de Paris (mai-juin 1953)

Sa carrière échiquéenne débute au milieu des années 20. Il participe brillamment à plusieurs championnats de Paris: vainqueur en 1925, second en 1926, vainqueur en 1927, vainqueur en 1928. Il remporte le tournoi international de Hyères en 1926 devant Janowski, il est premier ex-æquo avec Koltanowski au tournoi majeur d'Hastings 1927-28, il est second ex-æquo derrière Tartakover au tournoi international de Paris 1929.

Lors de la décennie suivante, il est premier ex-æquo avec Wechsler à Bucarest en 1930, il est second ex-æquo derrière Reilly au tournoi international de Nice 1931, il est troisième ex-æquo avec Lilienthal au tournoi international de Paris 1933 (1er Alekhine, 2ème Tartakover), il est troisième derrière Hoenlinger et Gromer au tournoi international de Paris 1938.

Il a représenté son pays d'origine la Roumanie aux olympiades de Hambourg 1930 et Prague 1931.

Baratz au moment du tournoi de Nice 1931

L'Eclaireur de Nice (11 mars 1931)

Il est l'auteur d'un livre inspiré des enseignements d'Alexandre Alekhine: Testament d'Alekhine (1971). Il a écrit avant la seconde guerre mondiale un ouvrage à destination des débutants L'art des échecs, dont la revue L'Echiquier de Paris a donné de larges extraits en 1952, il ne semble pas que cet ouvrage ait été publié sous forme de livre.

Sources encyclopédiques:

- Chess Personalia - Jeremy Gaige (1987) p.22

- Dictionnaire des Echecs - François Le Lionnais et Ernst Maget (1974) p.31

- Le Nouveau Guide des Echecs - Nicolas Giffard et Alain Biénabe (2009) p.796 (qui prénomme Baratz, Alexandre de manière erronée)

Autres sources:

- L'Echiquier de Paris - (janvier-février 1952) p.6 article à l'occasion du début de la publication de L'Art des échecs.

- Europe Echecs - (septembre-octobre 1975) p.236-237 article nécrologique

- Correspondence Chess News - Olimpiu G. Urcan - (2003) n°100 p.61-63

 

Accueil