HERITAGE des ECHECS FRANCAIS

 

        

Photo: L'Echiquier de France (1957)        Photo: Le Courrier des Echecs (1981)

 

Accueil
Remonter
Andruet
Apicella
Bacrot
Bauer
Benoit
Bergraser
Bigot
Boutteville
Chéron
Crépeaux
Daniel
Gibaud
Giffard
Gromer
Haik
Hugot
Kahn
Lemoine
Letzelter
Mazzoni
Muffang
Planté
Raizman
Renaud
Rolland
Roos Michel
Rossolimo
Tartakover
Thiellement

 

 

BERGRASER [BERAF] Volf

04/01/1904 (Noua Sulita - Russie) [aujourd'hui  Novosselytsia - Ukraine] - 13/11/1986

Il a réussit l'exploit de gagner deux fois le championnat de France devant l'échiquier en 1957 et en 1966, et trois fois le championnat de France par correspondance (1951-52, 1952-53, 1953-54) alors qu'il était un pur amateur.

Il était d'origine russo-roumaine et à été naturalisé français en 1932. Son décret de naturalisation indique le nom Bergraser Beraf, mais il a toujours utilisé seulement le patronyme Bergraser dans ses activités échiquéennes. Il était médecin généraliste à Toulouse.

Il a représenté la France à 5 olympiades : Amsterdam 1954, Munich 1958, Leipzig 1960, Varna 1962, Tel Aviv 1964.

Dans le jeu par correspondance, il est nommé Maître International en 1959 et Grand Maître International en 1981, à 77 ans. Il participa aux finales des deuxième (1956-59) et quatrième (1962-65) championnats du monde.

Il était aimé et reconnu de tous pour sa modestie, son pragmatisme et le sérieux de son analyse. Il ne possédait pas de bibliothèque échiquéenne et ne faisait confiance qu'à son analyse personnelle. Il a développé considérablement la théorie de la défense scandinave qui était sa grande spécialité.

 

Sources encyclopédiques:

- Chess Personalia - Jeremy Gaige (1987) p.34

- Dictionnaire des échecs - François Le Lionnais et Ernst Maget (1974) p.37

- Le Nouveau Guide des Echecs - Nicolas Giffard et Alain Biénabe (2009) p.799

Autres sources:

- Journal Officiel de la République Française - (12 & 13 novembre 1932) - mentionnant le décret de sa naturalisation accessible sur Gallica le site internet de la BNF. Ce document ainsi que toutes les encyclopédies indiquent qu'il est né à Noua Sulita en Roumanie, or cette ville était russe au moment de sa naissance. Elle est située en Bessarabie, région de langue roumaine (en fait partie orientale de la Moldavie) annexée en 1812 par l'empire russe, redevenue roumaine en 1918 et re-annexée par l'URSS en 1940 en vertu d'une clause du pacte germano-soviétique. Enfin, elle est ukrainienne depuis l'indépendance de l'Ukraine en 1991.

- La Revue des Echecs - article de Claude Jean - (janvier-février 1986) p.86

- Le Courrier des Echecs - (décembre 1986) p.326

- Europe Echecs - (décembre 1986) p.766

- Europe Echecs - (janvier 1987) p.11-13 / p.17

 

 

Accueil