HERITAGE des ECHECS FRANCAIS

 

             

                        source: Le Courrier des Echecs (octobre 1975)

 

Accueil
Andruet
Apicella
Bacrot
Bauer
Benoit
Bergraser
Bigot
Boutteville
Chéron
Crépeaux
Daniel
Gibaud
Giffard
Gromer
Haik
Hugot
Kahn
Lemoine
Letzelter
Mazzoni
Muffang
Planté
Raizman
Renaud
Rolland
Roos Michel
Rossolimo
Tartakover
Thiellement

 

 

RENAUD Georges

08/01/1893 (Nancy) - 28/07/1975 (Peille)

Il était provençal par sa mère et alsacien par son père. Il fait de brillantes études: admissible à l'école Polytechnique et à l'école Normale Supérieure, il décide de tout plaquer pour devenir journaliste et obtenir une licence en droit. Il s'installe à Nice et devient reporter à L'Eclaireur de Nice.

Il fréquente le cercle de Nice où il est un honnête amateur, jusqu'à l'arrivée de Victor Kahn à Nice en 1921 qui le formera et lui transmettra la passion du jeu d'échecs sous toutes ses formes.

Il s'illustra dans tous les domaines du jeu : joueur, problémiste, commentateur, théoricien, arbitre et organisateur de tournois.

Il est le premier champion de France en 1923, un peu à la surprise générale car Muffang était le grand favori.

Renaud au championnat de France 1924

Il remporte également le championnat de France par correspondance en 1944-1945.

                    

source : Le Monde des Echecs (1946)

Il représente la France aux premiers jeux échiquéens à Paris en 1924, où en tant que capitaine de l'équipe française, il prononce le serment olympique. Il participera également aux olympiades de Londres en 1927.

Il a tenu l'une des plus célèbres chroniques d'échecs françaises, de janvier 1922 à fin 1929, dans L'Éclaireur de Nice. Le journal avait deux éditions, sa chronique figurait dans l'édition du soir L'Eclaireur du Soir. Dans cette colonne, il donnait de nombreuses parties et il était le promoteur des idées hypermodernes. Il y mena un combat pour l'utilisation de la notation algébrique qui s'imposa progressivement en France sous son impulsion. Il vulgarisa le domaine du problème en traitant de nombreux thèmes et en fixant la terminologie.

Il est l'auteur avec Alain Campbell White de Le Problème d'Echecs (1924), avec Victor Kahn de Les Echecs (1945), L'Art de Faire Mat (1947), Les Six Candidats au Championnat du Monde (1948) La Partie Espagnole (1949), Les Echecs dans le Monde 1951 (1952).

Il publia également dans le domaine du bridge et des mots-croisés.

 

sources:

- Chess Personalia - Jeremy Gaige (1987) p.351

- Dictionnaire des Echecs - François Le Lionnais et Ernst Maget (1974) p.326

- Le Nouveau Guide des Echecs - Nicolas Giffard et Alain Biénabe (2009) p.1576

- L'Express du Midi - (2 juin 1924)

- Chess Pie - (1927) p.21

- Le Monde des Echecs - (1946) p.218

- Europe Echecs - (septembre-octobre 1975) article nécrologique p.237

- Le Courrier des Echecs - Gaston Balbo (octobre 1975) article nécrologique p.239

 

 

Accueil